Implant capillaire: Un succès chez les hommes et les femmes

 

Certaines personnes ne supportent pas de vivre avec leur calvitie. Elles ont donc recours à l’implant capillaire qui est considéré comme la solution ultime pour retrouver une chevelure bien fournie et traiter la chute de cheveux. Et ce ne sont pas seulement les hommes qui demandent à  faire une greffe de cheveux car cette pratique chirurgicale intéresse aussi les femmes.

Quelques techniques de greffe capillaire

Tout le monde peut faire un implant capillaire. Et deux techniques sont couramment mises en pratique à cet effet. La greffe de cheveux par bandelettes ou FUT est l’une de celles-ci et convient aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Si votre alopécie est prononcée, c’est cette méthode de greffe de cheveux qui vous sera recommandée. Lors d’une séance, le patient ou la patiente est sous anesthésie locale. La zone de prélèvement est ensuite rasée pour prélever les cheveux dont la longueur n’excède pas 1mm. Il s’agit généralement de la région occipitale. Une bande de cuir chevelu allant de 2 cm jusqu’à 25 cm de long est récupérée, ce qui représente une surface de 50 cm². Notez qu’on dénombre en moyenne 100 cheveux par cm². Les greffons, contenant 1 à 3 cheveux, sont découpés par le chirurgien qui les réimplante dans les parties dégarnies. Il le fait en veillant à respecter leur implantation naturelle. Par la technique de la bandelette ou FUT, il est possible de greffer près de 6 000 cheveux lors d’une séance qui peut durer entre 3 et 5 heures. A la fin, une cicatrice est visible. Mais chez les femmes, qui ont le plus souvent des cheveux longs, il est facile de la dissimuler. Après l’implant capillaire, un bandage est fait au niveau de la tête pour éviter un éventuel saignement.

Que vous soyez un homme ou une femme, vous pouvez faire une greffe de cheveux à partir de la FUE, une autre technique de chirurgie esthétique qui est récente. Par celle-ci, on parvient à traiter les petites et moyennes alopécies. Le but de la FUE est de prélever des micro-greffes d’1mm de diamètre pour les réimplanter là où les cheveux sont inexistants. L’intervention se déroule également sous anesthésie locale. On compte entre 1 et 3 cheveux dans chaque greffon. Une micro lame est utilisée pour leur fixation au cours d’une séance qui nécessite 3 à 6 heures. Lorsque le chirurgien met en pratique la FUE, il n’effectue pas de suture. Et la cicatrisation est rapide. Après l’intervention de l’implant capillaire, la personne traitée sort avec un bandage qu’elle peut retirer le jour suivant. Des douleurs peuvent être ressenties. Mais la prise d’un antalgique et d’un anti-inflammatoire permet de les calmer.

Selon l’étendue de votre alopécie, que vous soyez un homme ou une femme, le praticien vous soumettra la technique de greffe de cheveux la mieux indiquée pour traiter votre cas. Dans le cadre de la FUE, le nombre de cheveux greffés est moins élevé par rapport à celui de la greffe de cheveux par bandelettes.

L’implant capillaire : une solution particulièrement intéressante pour la gente féminine

Dans le fond, l’implant capillaire est une solution qui devrait plus intéresser les femmes. En effet, la perte de cheveux crée un véritable problème d’esthétisme. Et si on ne crie pas toujours au scandale lorsque ce phénomène se manifeste chez les hommes, c’est par contre généralement mal vu chez les femmes. Pourtant, plusieurs facteurs peuvent engendrer une perte de cheveux du côté de la gent féminine, comme les brossages trop violents, le stress, la prise de certains médicaments et la ménopause.

 

 

L’implant capillaire est la solution la plus sûre pour retrouver une belle chevelure,  traiter la chute de cheveux et un bon nombre de femmes l’ont adoptée. On note que depuis 2004, le nombre d’interventions de la greffe de cheveux a triplé et aujourd’hui, 15% des personnes greffées sont des femmes. Lorsqu’un praticien en reçoit, il s’empresse d’indiquer les dispositions à prendre pour que l’opération d’implant capillaire se passe bien. Par exemple si la patiente utilise des lotions à base de minoxidil, il lui sera demandé de ne plus le faire pendant un mois, ce qui permet d’éviter les risques de saignements. Et 48 heures avant la séance, l’utilisation d’un gel douche antiseptique est recommandée. Après l’opération, des précautions doivent absolument être prises, comme ne pas faire des efforts intenses pendant une dizaine de jours et le non recours à une teinture capillaire durant les 30 jours qui suivent l’intervention.

Écrire commentaire

Commentaires: 0